Natif numérique – Faire-part

Je n’ai jamais accordé beaucoup de crédit à l’expression Digital Native mais pour une fois je veux bien l’employer à propos de Noor.

Noor est né en octobre 2010, c’est le fils de Corrie Gerristma l’une des premières personnes qui, dès 1998, a mis en ligne son quotidien de manière régulière et créative.

Son site personnel, cam@home, est aujourd’hui devenu un blog mais on peut consulter les archives et apprécier la manière avec laquelle la jeune a su se raconter. Elle a donné ses lettres de noblesse à la web-intimité naissante.

Entre 1998 et 2004, elle avait notamment initié une galerie photographique où chaque jour elle déposait une photo d’elle.

À présent il semble que ce soit au tour de Noor d’être sous le feu des projecteurs : la jeune maman « tweete » quotidiennement une image de son chérubin sur Flickr.

Nicolas Thély

Nicolas Thély est professeur des universités en art, esthétique et humanités numériques à l'université Rennes 2. Il est directeur de la MSH-B

More Posts

Que feriez-vous si Nicolas Sarkozy vous invitait au Forum du e-G8 ?


Depuis quelques semaines, la belle affiche fait vibrer les robots de Google : Mark Zuckerberg, Jeff Bezos et Bill Gates seront à Paris pour le premier e-G8 organisé à Paris les 24 et 25 mai prochains. Deux jours de forum où il sera question de l’Internet civilisé, et donc des droits d’auteur, de la neutralité du Net et de la vie privée :

e-G8 Forum Theme : Accelerating Global Growth — The reach and impact of the Internet, fast-evolving technology and broadband across the world have been a huge contributor to economic growth, job creation, education and empowerment in the last decade — and this digital ecosystem will be critically important in accelerating global growth in coming years.

Bien entendu cet événement capital pour l’avenir de l’Internet se déroule dans un esprit d’ouverture sans pareil :

Audience : Strictly by personal invitation only, the e-G8 Forum’s explicit goal is to bring together leading global players of the digital ecosystem.  This high-level community includes  CEOs, technologists,entrepreneurs, and innovators.

Mais que feriez-vous si vous receviez une lettre d’invitation du Président de la République him self ? C’est le cas de quelques grandes figures intellectuelles du monde de l’Internet qui se trouvent désemparées par une telle invitation : doivent-ils y participer ou pas ? Quelle place le monde scientifique doit-il occuper dans cette grande messe politique qui va mettre en place une idéologie partisane de l’Internet ? Comment faire entendre au plus juste sa voix ?
___
ajout le 22 avril :
Nova Spivack accepte de participer mais publie au préalable sur son blog les documents reçus.
Lire le billet que lui consacre Vincent Truffy sur Médiapart.
___
ajout le 24 avril
_______
Visuel : Nicolas Sarkozy lors d’un vote à l’UMP début 2006. (Reuters)

Nicolas Thély

Nicolas Thély est professeur des universités en art, esthétique et humanités numériques à l'université Rennes 2. Il est directeur de la MSH-B

More Posts

Déjà là

Philosophie et esthétique sont tout particulièrement déstabilisées par l’irruption sur le réseau Internet de mondes anesthétiques, peuplés de productions sans qualités, qui déroutent le jugement esthétique et déplacent les théories de l’art vers des pratiques incertaines et diffuses. Elles sont contraintes de réfléchir elles-mêmes leurs propres déplacements tout en essayant de constituer un objet d’étude qui ne cesse de leur échapper : en effet, l’un des traits caractéristiques des pratiques en cours de constitution sur le Web est qu’elles ne s’achèvent jamais dans un art ou une activité générique parce qu’elles sont tributaires des innovations technologiques mises à disposition sur le marché des biens d’équipement audiovisuel et informatique.

Or la technologie a une incidence sur de notre manière d’être, de penser et d’agir : elle est révélatrice de notre époque. Par le truchement des pages personnelles, des salons de discussion et des webcams, Internet a, depuis une quinzaine d’années, littéralement propulsé l’espace domestique sur le Web. Promiscuité et isolement, présences à distance, identités plurielles et virtuelles : le rapport à soi et aux autres a changé d’échelle esthétique, conceptuelle et éthique. Comment penser ces bouleversements qui s’opèrent à chaque instant dans notre rapport au monde et aux autres ? Comment parler de quelque chose qui, au-delà du brouillage entre privé et public, peine à être identifié, peine à être nommé ?

Loin de se lancer dans une folle course à la théorisation d’objets fugaces et incongrus et de pratiques superficielles et passagères, l’auteur de ce carnet de recherche, enseignant-chercheur à Paris 1, examine depuis 1998 comment la technologie, et plus précisément Internet et la révolution numérique, restructure continuellement notre environnement sensible et intelligible ; comment les algorithmes contribuent discrètement à organiser des modes de recherche, à modérer les formats d’expression et à capitaliser textes, photos et vidéos déposés par tout un chacun.

Dans ce contexte de redistribution du sensible, de l’espace commun, philosophie et esthétique doivent d’une part continuer d’exercer leur droit de regard sur les productions contemporaines artistiques ou pas et, d’autre part, contribuer à penser notre disposition au monde qui ne cesse d’être sapée, brouillée notamment par les technologies de l’information.

Ce carnet de recherche a pour ambition de contribuer à inscrire ces disciplines académiques dans le champ des humanités numériques (digital humanities).

Nicolas Thély

Nicolas Thély est professeur des universités en art, esthétique et humanités numériques à l'université Rennes 2. Il est directeur de la MSH-B

More Posts